Logo de calendrier - Calendrier

SLM. Le bilan de la saison des Ducs

18 Juin 2024 12:15   /   A LA UNE, ACTUALITÉS, ACTUALITÉS

 

Les Ducs d’Angers ont vécu une saison contrastée. Après avoir réalisé leur meilleure phase régulière en 44 journées avec la barre des 100 points atteints, Angers a ensuite connu une phase finale délicate, éliminé dès les quarts de finale par Cergy-Pontoise. Place donc au huitième épisode de ce bilan des clubs de Synerglace Ligue Magnus, en Maine-et-Loire.

Crédit photo : Alexandre Martins


La déception était palpable au soir du 18 mars lorsque les Jokers s’imposent 3-1 au match 6 et filent en demi-finale. Suite à cela, le coach Jason O’Leary n’a pas été renouvelé, remplacé par Jonathan Paredes, connaissant bien la division française. Et pourtant, les Ducs sortaient d’une incroyable saison. En s’imposant à Chamonix (1-5) lors de la 44ème et dernière journée, les Angevins atteignent les 100 points pour la première fois, soit une moyenne de 2,27 points par match. Cela se confirme sur le nombre de victoires et défaites avec 33 succès dans le temps réglementaire, un autre après prolongation, et seulement dix revers.  Meilleure défense du championnat avec 105 buts encaissés, les hommes de Jason O’Leary ont aussi été performants en attaque avec 164 réalisations, troisième du championnat dans ce domaine.

Malgré cet échec en phase finale, de nombreux points positifs sont à retenir de la saison des Angevins ! L’affluence à l’IceParc a été impressionnante avec une moyenne de 3501 spectateurs pour une capacité maximale de … 3596 personnes soit un taux de remplissage à plus de 97%. Sur les 19 dernières rencontres à domicile, l’enceinte s’est distinguée par 18 rencontres à guichets fermés. Les coéquipiers d’Evan Cowley ont fait le travail à domicile en terminant par neuf victoires de suite sur la phase régulière, invaincus en 2024 ! Ils ont aussi démontré leurs forces en supériorité et en infériorité numérique. Ils se classent troisièmes de ces deux catégories en finissant à 30% d’efficacité en powerplay et 81,65% en infériorité. Signe d’une phase finale compliquée, Angers a converti seulement deux des 22 supériorités soit une efficacité de 9.09%.

De nombreux joueurs se sont distingués individuellement du côté de la capitale de l’Ardoise. A commencer par le gardien Evan Cowley. Avant de partir en Italie, le portier américain aura brillé pour sa troisième saison dans l’Anjou avec 7 blanchissages, aucun gardien ne fait mieux et 93,51% de tirs arrêtés, là-aussi, il prend la première place. Offensivement, les Angevins ont pu s’appuyer sur plusieurs armes. Pour sa deuxième saison en France, Matthew Prapavessis aura été très important. Le défenseur aura été le plus décisif de Synerglace Ligue Magnus à son poste avec 5 buts, mais surtout 34 assistances. Il n’aura fait qu’une saison, mais Nikita Scherbak a été précieux. Meilleur pointeur des Ducs, il termine sur le podium au classement général et second au niveau du nombre d’assistances avec 37 passes décisives. Et terminons par la constance de Brodie Reid. Pour la huitième saison d’affilée, Brodie Reid termine à plus de 35 points. Arrivé en provenance de Cardiff, l’ailier droit a inscrit 44 unités, playoffs compris. C’est devant les cages qu’il a surtout démontré sa puissance avec 25 buts dont 23 en phase régulière, deuxième meilleur réalisateur du championnat. Dans le Top 20 des meilleurs pointeurs, deuxième angevin, Peter Valier nous fait le bilan de cette saison après avoir prolongé en fin de semaine dernière.

Peter Valier : «C’est un peu dur de faire le bilan, même avec du recul. C’est comme si je n’avais pas toutes les réponses à mes questions. Dès les premiers jours, j’ai senti que le groupe allait bien vivre. C’est ce qu’il s’est passé ! La saison régulière s’est déroulée comme nous le voulions. Nous avons su battre les plus grosses équipes et ne pas tomber dans les matchs pièges, pour terminer à la deuxième place du classement et faire le plein de confiance avant les playoffs.

Notre phase finale ne s’est passée comme nous le voulions. Nous avions dominé Cergy-Pontoise en championnat avec quatre succès, mais en playoffs, nous n’avons pas réussi à réaliser la même série. Cergy-Pontoise a su s’adapter dans leurs systèmes et nous a dominé, accompagné d’un (Sebastian) Ylönen très solide. Ensuite, nous avons pas su trouver la solution pour reprendre le momentum.
Dans chaque défaite, il faut essayer d’apprendre et de repartir avec quelque chose de plus pour la prochaine fois. Cette claque nous servira pour les années futures. Jon (Jonathan) Paredes arrive et va apporter beaucoup de confiance et de discipline dans ce vestiaire. Ici, les gars ont beaucoup d’expérience et ne trichent pas. Les joueurs qui arrivent vont être un plus afin d’aller gagner le plus de matchs possible.

Je dirais donc que notre année est décevante car nous avions vraiment l’équipe pour aller chercher quelque chose. Mais je suis de nature positive, alors je vais dire que ce revers sera bénéfique pour la suite. Être en haut prend du temps, mais tout le monde sait qu’on s’en rapproche ! »


La saison d’Angers en chiffres :

  • Position au classement : 2ème
  • Meilleur pointeur : Nikita Scherbak (47 points)
  • Meilleur buteur : Brodie Reid (23 buts)
  • Meilleur assistant : Nikita Scherbak (37 assistances)
  • Nombre de buts marqués : 164
  • Nombre de buts encaissés : 104
  • Supériorité numérique (ratio) : 30%
  • Infériorité numérique (ratio) : 81.65%
  • Plus longue série de victoires : 8
  • Plus longue série de défaites : 2

Le bilan des 12 clubs de Synerglace Ligue Magnus