Logo de calendrier - Calendrier

SLM – Le bilan de la saison des Aigles

06 Juin 2024 11:32   /   A LA UNE, ACTUALITÉS

 

Une qualification pour les playoffs accrochée à la dernière journée, un quart de finale pour la deuxième fois de leur histoire, une saison marquante pour les Aigles de Nice ! Direction la French Rivera pour ce 5ème épisode du bilan des clubs de Synerglace Ligue Magnus.

Crédit photo : Les Aigles de Nice


La saison des Aigles de Nice a connu une très belle issue lors de la dernière journée. Alors qu’ils étaient à égalité avec les Pionniers de Chamonix, l’objectif était de faire un meilleur résultat que leurs concurrents pour prendre la huitième place, qualificative pour les playoffs. Grâce à un powerplay de Luka Kalan et un doublé d’Ondrej Kapta, les Niçois s’imposent 3-0 à Gap tandis que les Chamoniards s’inclinent 5-1 à domicile face à Angers. Pour la deuxième fois de leur histoire, l’équipe azuréenne se qualifie alors pour la phase finale, après 2018-2019. Comme cette année-là contre Grenoble, les coéquipiers de Louis Belisle n’ont pas été au-delà de ce premier tour des play-offs en étant éliminés par Rouen. Toutefois, ils auront réussi à prendre une manche aux Dragons contrairement à la première fois où les Brûleurs de Loups s’étaient imposés quatre manches à zéro.

Offensivement, Nice a des statistiques étonnantes. Bien qu’elle soit l’équipe avec le moins de shoots, elle compte toutefois la sixième attaque de Synerglace Ligue Magnus avec 128 buts inscrits. Cette différence lui permet d’être quatrième au taux de conversion des tirs (11.03%). La réussite au powerplay va dans ce sens. Là-aussi, les Aigles se classent quatrièmes avec 39 buts en supériorité pour 151 avantages numériques. Cet aboutissement offensif compense avec les difficultés défensives en étant dernier ex-aequo avec Briançon (174 buts concédés). En infériorité numérique, l’équipe est au rang dix sur douze avec 73.1% de réussite. En tribunes, la patinoire Jean Bouin a connu une baisse d’affluence par-rapport à la saison dernière. Cependant, elle a répondu présent contre Grenoble lors de la J21, devant 1400 personnes, pour un succès 4-3 après prolongation. Le match 3 des playoffs contre Rouen a connu un franc succès en comptant 1180 spectateurs.

Les recrues offensives du club de la Rivera ont été importantes pour aller chercher les play-offs. En tête de liste, le Finlandais Jesper Larinmaa termine meilleur pointeur à 37 unités lors de la saison régulière. Arrivé en provenance de Tuto Hockey, il inscrit 16 buts et délivré 21 assistances. Pour sa troisième saison en France, l’ex-capitaine des Scorpions de Mulhouse Andrei Rychagov a été très important, notamment à l’assistance. Il termine au 5ème rang du classement avec 29 passes décisives. Enfin, Luka Kalan se démarque dans un autre domaine, celui de la réussite au shoot. Le Slovène a marqué 10 buts pour 47 tirs tentés, soit 21,28% de ses tirs terminant dans les buts. Il est le quatrième joueur le plus efficace avec dix buts ou plus marqués.
Pour revenir sur cette saison, le directeur sportif Stanislav Sutor adresse quelques mots.

Stanislav Sutor : « Sportivement, si l’on regarde le résultat final, c’est une saison plus que réussie. Nous avons toutefois connu de nombreuses blessures qui nous ont contraint à jouer en sous-effectif et à faire de nombreuses retouches. Mais nous retenons le positif, et la force du groupe, qui a réussi à répondre présent dans les moments importants. On l’a vu à Gap pour aller arracher les playoffs ou encore contre Rouen, futur champion de France, où on a réussi à gagner un match lors de notre série.
Cette expérience a été très enrichissante avec une première victoire pour notre deuxième participation en playoffs. Elle va nous servir pour le futur, dès la saison prochaine, où l’on espère encore progresser. »


La saison de Nice en chiffres :

  • Position au classement : 8ème
  • Meilleur pointeur : Jesper Larinmaa (37 points)
  • Meilleur buteur : Jesper Larinmaa (16 buts)
  • Meilleur assistant : Andrei Rychagov (29 assistances)
  • Nombre de buts marqués : 128
  • Nombre de buts encaissés : 174
  • Supériorité numérique (ratio) : 25.83%
  • Infériorité numérique (ratio) : 73.1%
  • Plus longue série de victoires : 4
  • Plus longue série de défaites : 6

Le bilan des 12 clubs de Synerglace Ligue Magnus