Logo de calendrier - Calendrier

Mercato. Du mouvement sur les bancs

03 Mai 2024 16:44   /   A LA UNE, ACTUALITÉS

Jonathan Paredes, Marton Vas, Pierre Bergeron et Anatoli Bogdanov

 

Les clubs de Synerglace Ligue Magnus ont débuté leurs emplettes pour la saison 2024-2025 en repartant, pour certains, sur de nouvelles bases, avec un nouveau coach.

Les arrivées sont soumises à la qualification des joueurs par la Commission d’homologation et de qualification de la FFHG.

Crédit photo : Oliv ‘ Photos, LaurieDek, Guillaume François, Timo Savela


Quelques semaines après la conclusion de la saison 2023/2024 de Synerglace Ligue Magnus, un tiers des clubs ont officialisé l’arrivée d’un nouveau coach. Début avril, Angers sautait le pas en annonçant la fin de sa collaboration avec Jason O’Leary. Le coach canadien aura passé une saison et demie sur le banc des Ducs. Jonathan Paredes le remplace. L’ancien entraîneur de Dijon et de Cergy-Pontoise retrouve notre championnat après une pige du côté des Nottingham Panthers en EIHL.

Un autre mouvement a fait grand bruit et pour cause, il s’est fait entre deux clubs rivaux ! Briançon a annoncé le 9 avril le départ de Marton Vas, deux jours avant qu’il ne soit officialisé chez le voisin, Gap. Le coach hongrois tentera de remettre les Rapaces sur de bons rails après leur saison très compliquée. L’ancien habitué de René Froger va devoir montrer qu’il est l’homme de la situation à l’Alp’Arena… Un nouveau défi de taille pour celui qui avait déjà passé trois saisons du côté des Diables Rouges en tant que joueur.

C’est à Pierre Bergeron qu’incombe la lourde tâche de remplacer Marton Vas. Si le coach hongrois a laissé le club à la même place qu’il l’avait trouvé, il lui a tout de même permis de rester à la bataille jusqu’à l’avant-dernière journée des playdowns. C’est pourquoi le profil de l’entraîneur canadien peut coller aux ambitions briançonnaises. Après avoir sauvé deux fois Chambéry en poule de maintien, en Division 1, Pierre Bergeron a signé l’exploit d’emmener ses Eléphants en finale de D1 malgré une septième place en saison régulière. L’ancien savoyard s’est engagé pour deux saisons.

Enfin, Chamonix a annoncé le départ de son entraîneur avant de communiquer dans la foulée le nom de son remplaçant. Janne Sinkkonen n’aura donc fait qu’une saison sur le banc des Pionniers. Le Finlandais restera donc sur un goût d’inachevé, avec des playoffs manqués en toute fin de championnat. Anatoli Bogdanov devra faire mieux pour ce qui sera également sa première saison en France. Le coach ukrainien sort de trois ans en Hongrie.