Logo de calendrier - Calendrier

Zone Stats. Marseille à deux vitesses

12 Fév 2024 11:23   /   A LA UNE, ACTUALITÉS, SAISON RÉGULIÈRE

Les Spartiates de Marseille

 

A la veille du lancement du sprint final en SLM, penchons-nous sur les classements des meilleures équipes en powerplay et en infériorité numérique.

Crédit photo : Spartiates de Marseille


Supériorité numérique

Les trois clubs dominant le classement des powerplays occupent les trois premiers rangs en Synerglace Ligue Magnus. A la seule différence que Grenoble devance Rouen et Angers avec 32,8% de réussite. Le Top Scorer Synerglace, Alexandre Lavoie est impliqué sur quasi la moitié des buts des Brûleurs de Loups en supériorité numérique avec 20 points (3 buts et 17 assistances) sur les 41 buts marqués par les Isérois.

Brodie Reid est l’homme fort des Ducs en powerplay puisqu’il a inscrit 42,3% (11 sur 26) des buts de son équipe dans ce domaine ! Emils Gegeris et Craig Puffer se démarquent puisqu’ils ont tous deux marqué un tiers des buts de leur équipe dans cette situation. Le Letton avec Cergy-Pontoise (10 sur 29), l’Américain avec Anglet (8 sur 24).

Gap est l’équipe ayant le plus haut pourcentage de buts marqués en powerplay par rapport à son nombre de buts total (31,13%, 33 sur 106). Chamonix, Briançon et Amiens suivent de près les Rapaces avec environ 30% de buts marqués en powerplay.

Au total, 26% des buts inscrits depuis le début de saison viennent d’un powerplay.

  1. Grenoble, avec 32,8% (41 buts en 125 powerplays)
  2. Rouen, avec 31,34% (42 buts en 134 powerplays)
  3. Angers, avec 27,37% (26 buts en 95 powerplays)
  4. Amiens, avec 24,52% (38 buts en 155 powerplays)
  5. Gap, avec 24,09% (33 buts en 137 powerplays)
  6. Nice, avec 24,03% (31 buts en 129 powerplays)
  7. Bordeaux, avec 20,44% (28 buts en 137 powerplays)
  8. CergyPontoise, avec 20,14% (29 buts en 144 powerplays)
  9. Chamonix, avec 19,86% (29 buts en 146 powerplays)
  10. Anglet, avec 18,6% (24 buts en 129 powerplays)
  11. Briançon, avec 18,54% (28 buts en 151 powerplays)
  12. Marseille, avec 16,9% (24 buts en 142 powerplays)

Infériorité numérique

Lors du précédent pointage, le 20 décembre, les Ducs d’Angers étaient à la première place de ce classement. Ils ont chuté depuis, puisqu’ils sont désormais au cinquième rang du taux de pénalités tuées. Marseille a repris le flambeau en étant l’équipe la plus solide en infériorité numérique avec 82,22% (24 buts en 135 infériorités) sur cette unité spéciale. Si les Spartiates sont relativement peu mis en difficulté avec un voire deux joueurs de moins, cela tranche avec leurs difficultés à faire la différence en powerplay, domaine dans lequel ils sont les moins efficaces du championnat. Ils ont d’ailleurs marqué autant de buts en supériorité qu’ils n’en ont encaissé en infériorité (24).

Cergy-Pontoise a énormément progressé dans ce domaine en passant de la huitième place, mi-décembre, à la deuxième aujourd’hui. Les Jokers n’ont encaissé que quatre buts sur leurs 41 dernières infériorités ! De plus, l’équipe valdoisienne est celle qui s’est montrée la plus dangereuse offensivement avec six buts marqués en infériorité. Sur le plan individuel, Cédric Di Dio Balsamo et Gennadi Stolyarov impressionnent. L’Angevin a marqué quatre buts, le Marseillais a inscrit quatre points (2 buts et 2 assistances) !

30% des buts encaissés par Rouen l’ont été en infériorité numérique (28 sur 93) tandis que seulement 21,6% des buts pris par Anglet l’ont été dans ce même cas (30 sur 139).

  1. Marseille, avec 82,22% (24 buts en 135 infériorités)
  2. Cergy-Pontoise, avec 81,62% (25 buts en 136 infériorités)
  3. Rouen, avec 80,28 % (28 buts en 142 infériorités)
  4. Anglet, avec 79,87% (30 buts en 149 infériorités)
  5. Angers, avec 78,63% (28 buts en 131 infériorités)
  6. Chamonix, avec 77,62% (32 buts en 143 infériorités)
  7. Grenoble, avec 76,92% (27 buts en 117 infériorités)
  8. Bordeaux, avec 76,3% (32 buts en 135 infériorités)
  9. Amiens, avec 75,61% (30 buts en 123 infériorités)
  10. Briançon, avec 72,06% (38 buts en 136 infériorités)
  11. Gap, avec 71,62% (42 buts en 148 infériorités)
  12. Nice, avec 71,32% (37 buts en 129 infériorités)

Liens utiles :


Diffusion TV / Programmation Web

Diffuseur officiel de la SLM, Fanseat diffusera tous les matches de la saison régulière et des playoffs en direct vidéo sur www.fanseat.com. Service de streaming accessible sur abonnement (9,99€/mois sans engagement).

Le diffuseur offre un essai gratuit de 14 jours pour le nouvel abonnement « TOUT Le Hockey » créé par la plateforme, à 12.99€ par mois, qui comprend toutes les ligues françaises et matchs des équipes de France diffusés sur Fanseat, ainsi que la Champions Hockey League. Pour accéder à cet essai gratuit, il faut remplir le code HOCKEY14 après avoir choisi l’abonnement « TOUT Le Hockey » sur le site web de Fanseat. (Lien direct)

Tous les matchs sont diffusés en direct avec le tout nouveau système de production multi-caméras Playsight et commentés en français. À noter que les commentaires sont produits et gérés par l’équipe qui joue à domicile.