Actualités

30/04/2021 11:49

SLM – Les stats par club (3/3)

 

Revenons, en chiffres, sur la saison régulière des clubs qui ont terminé aux quatre premières places du classement : Gap, Grenoble, Angers et Rouen.

Crédit photo : Stéphane Heude


Les Rapaces de Gap

Crédit photo : Rapaces de Gap

Stats individuelles

Le Slovène Bostjan Golicic s’est montré précieux en marquant quatre buts vainqueurs. Il avait également frappé fort d’entrée en inscrivant un quadruplé lors de la 1ère journée face à Anglet (5-4prl), une performance qui restera inégalée cette saison ! Mais c’est bien le Français Julien Correia qui termine avec le casque de Top Scorer Synerglace gapençais, grâce à ses 22 points.

Deux jeunes Français ont aussi joué des rôles importants dans la belle saison des Rapaces : Fabien Colotti s’est montré productif devant le but et Julian Junca a multiplié les parades, terminant deuxième gardien de la Synerglace Ligue Magnus en termes de pourcentage d’arrêts !

  • Top Scorer Synerglace : Julien CORREIA (FRA), avec 22 points dont 7 buts
  • Meilleurs buteurs : Bostjan GOLICIC (SLO) et Fabien COLOTTI (FRA), avec 10 buts
  • Meilleur assistant : Julien CORREIA, avec 15 assistances
  • Gardien : Julian JUNCA (FRA), 92,25% d’arrêts en 1161 minutes jouées

Stats collectives

Avec sept prolongations jouées, Gap est l’équipe à avoir joué le plus au-delà du temps règlementaire. Un scénario qui a particulièrement souri aux Rapaces, sortis vainqueurs à cinq reprises. Si les joueurs d’Eric Blais ont beaucoup sollicité les portiers adverses, ils ont manqué d’efficacité en ne convertissant que 9,08% de leurs tirs cadrés en buts (9ème). Autres domaines en décalage par rapport à leur bonne position au classement : leurs performances en supériorité et infériorité numériques.

  • Classement général : 4ème avec 37 points
  • Nombre de victoires / défaites : 14 / 9
  • Nombre de buts marqués / encaissés : 76 (4ème) / 59 (3ème)
  • Nombre de tirs cadrés : 837 (2ème)
  • Minutes de pénalités : 334 (6ème)
  • % en supériorité numérique : 17,4 % (10ème), avec 18 buts marqués 105 situations
  • % en infériorité numérique : 71,74% (12ème), avec 26 buts concédés en 92 situations

 


Les Brûleurs de Loups de Grenoble

Crédit photo : Fabien Baldino

Stats individuelles

Avec respectivement 13 buts et 18 assists, Damien Fleury et Joël Champagne ont porté l’attaque grenobloise. L’attaquant international français termine même au 2ème rang du classement des meilleurs marqueurs de Synerglace Ligue Magnus avec 28 points, à tout juste une unité du Rouennais Nicolas Deschamps, lauréat du Trophée Charles Ramsay. Le capitaine canadien a quant à lui remporté plus d’engagements que tout autre joueur cette saison (304). Son compatriote Kyle Hardy affiche de son côté le nombre de tirs cadrés le plus élevé (96), juste devant… Damien Fleury (89).

Christophe Tartari et Sébastien Rohat ont quant à eux franchi des caps symboliques : les 800 matches joués sous le maillot des Brûleurs de Loups pour le premier (toutes compétitions confondues) et les 500 rencontres de saison régulière SLM pour le second.

  • Top Scorer Synerglace : Damien FLEURY (FRA), avec 28 points dont 13 buts
  • Meilleur buteur : Damien FLEURY, avec 13 buts
  • Meilleur assistant : Joël CHAMPAGNE (CAN), avec 18 assistances
  • Gardien : Lukas HORAK (CZE), 91,09% d’arrêts en 1100 minutes jouées

Stats collectives

Les Brûleurs de Loups ont fait parler la poudre, en étant l’équipe avec le plus de tirs cadrés et la deuxième attaque. Côté défense, les Grenoblois ont compensé leur indiscipline par une remarquable solidité en infériorité numérique.

  • Classement général : 3ème avec 43 points
  • Nombre de victoires / défaites : 14 / 8
  • Nombre de buts marqués / encaissés : 92 (2ème) / 67 (5ème)
  • Nombre de tirs cadrés : 866 (1er)
  • Minutes de pénalités : 401 (9ème)
  • % en supériorité numérique : 18,92 % (6ème), avec 21 buts marqués 111 situations
  • % en infériorité numérique : 86,54% (1er), avec 14 buts concédés en 104 situations

 


Les Ducs d’Angers

Crédit photo : Les Ducs d’Angers

Stats individuelles

Avec ses 25 points, le Canadien Philippe Halley s’est révélé comme le danger numéro 1 de l’offensive angevine. D’autant que six de ses onze buts ont offert la victoire aux Ducs ! Il est ainsi le joueur ayant marqué le plus de buts vainqueurs en Synerglace Ligue Magnus cette saison.

En termes de moyenne de buts pris par match, Florian Hardy se classe 2ème derrière le Rouennais Matija Pintaric avec un score de 2,05. Le gardien international français a de plus enregistré deux blanchissages, tout comme son gardien remplaçant Raphaël Garnier, alors que ce dernier n’a disputé que trois matches ! Nicolas Ritz s’est quant à lui montré redoutable sur les engagements, remportant 65,34% de ceux qu’il a joués. Personne n’a fait mieux parmi les joueurs ayant effectué plus de 200 face-offs. Enfin, Jerret Smith est le joueur de SLM au meilleur ratio +/- (+23).

  • Top Scorer Synerglace : Philippe HALLEY (CAN), avec 25 points dont 11 buts
  • Meilleurs buteurs : Philippe HALLEY (CAN) et Sébastien SYLVESTRE (CAN), avec 11 buts
  • Meilleur assistant : Philippe HALLEY (CAN), avec 14 assistances
  • Gardien : Florian HARDY (FRA), 91,34% d’arrêts en 1169 minutes jouées

Stats collectives

Comme au classement général, les Ducs se classent juste derrière les Dragons en termes de buts encaissés et d’efficacité aux tirs (10,89%). Les Angevins sont en revanche au même niveau que les Rouennais concernant la plus belle série de succès d’affilée (11). Enfin, les joueurs de Brennan Sonne se seront montrés très solides en infériorité mais ont péché en supériorité.

  • Classement général : 2ème avec 50 points
  • Nombre de victoires / défaites : 17 / 5
  • Nombre de buts marqués / encaissés : 88 (3ème) / 47 (2ème)
  • Nombre de tirs cadrés : 799 (3ème)
  • Minutes de pénalités : 319 (5ème)
  • % en supériorité numérique : 17,57% (8ème), avec 13 buts marqués 74 situations
  • % en infériorité numérique : 83,52% (3ème), avec 15 buts concédés en 91 situations

 


Les Dragons de Rouen

Crédit photo : Stéphane Heude

Stats individuelles

Le Top Scorer Synerglace des Dragons est également celui de la ligue ! Avec ses 29 points en 22 apparitions, le Canadien Nicolas Deschamps s’est adjugé le Trophée Charles Ramsay récompensant le meilleur pointeur de Synerglace Ligue Magnus. Il n’est pas le seul Rouennais à figurer au palmarès des trophées individuels cette saison. Sur les six distinctions possibles, trois sont revenues aux pensionnaires de l’Île Lacroix. Anthony Guttig, leader au classement des assists et très efficace aux engagements (60,11%), a été élu meilleur joueur français (Trophée Albert Hassler), tandis que Fabrice Lhenry a été élu meilleur entraineur (Trophée Camil Gélinas).

Autres individualités normandes qui ont brillé : Rolands Vigners termine co-meilleur buteur de SLM avec 14 réalisations et Matija Pintaric affiche à la fois le meilleur pourcentage d’arrêts (93,78), la plus faible moyenne de buts encaissés (1,74) et le plus grand nombre de blanchissages (3). Le défenseur français Pierre Crinon n’est pas en reste avec une 2ème place au classement des +/- (+22).

Stats collectives

Avec la meilleure attaque et la meilleure défense, les Dragons ont affiché des qualités des deux côtés de la patinoire pour finir en tête du classement. Ils devancent ainsi de cinq unités leur dauphin, les Ducs, avec qui ils partagent la plus belle série de victoires consécutives (11). S’ils n’ont pas énormément sollicité les gardiens adverses, ils se sont révélés les plus efficaces devant la cage, transformant 14,12% de leurs tirs cadrés en buts.

  • Classement général : 1er avec 55 points
  • Nombre de victoires / défaites : 18 / 4
  • Nombre de buts marqués / encaissés : 101 (1er) / 39 (1er)
  • Nombre de tirs cadrés : 708 (5ème)
  • Minutes de pénalités : 254 (3ème)
  • % en supériorité numérique : 22,11% (3ème), avec 21 buts marqués 95 situations
  • % en infériorité numérique : 83,15% (5ème), avec 15 buts concédés en 89 situations

 


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires de la Synerglace Ligue Magnus