Actualités

15/09/2020 10:14

Les années Bercy

L’ouverture en 1984 du Palais Omnisports de Paris-Bercy est un événement considérable, non seulement pour le club des Français Volants, mais aussi pour le hockey sur glace français tout entier. En effet, la pyramide du POPB est une grande vitrine promotionnelle pendant la décennie 1980-1990.

faits marquants_1980-990

L’installation des Français Volants dans la grande patinoire de Bercy détone dans le paysage jusqu’ici plutôt étriqué du hockey sur glace français. Le nouveau promu parisien est désormais l’objet de toutes les attentions et de tous les regards. Dans leur nouvelle « vitrine », les Français Volants ont de multiples atouts avec notamment de bons joueurs et le plus gros budget du championnat. Les nombreux sponsors de l’équipe parisienne sont également prestigieux : Merlin Plage, Nike, Carrera, Vidéo-bis, NRJ, Europe 1, France Patinoires… Le club des Français Volants ne cache pas ses grandes ambitions et le président Thierry Lacarrière essaye de créer des événements sportifs marquants comme un tournoi de Noël largement médiatisé où était invitée la grande star de la NHL Guy Lafleur.

Si l’ampleur du succès de ce retour n’a rien à voir avec ce que l’on avait vécu avant la seconde guerre mondiale dans l’ancien Vel’d’Hiv, l’engouement est toutefois bel et bien au rendez-vous. D’autant que les chiffres progressent lentement mais sûrement. On comptabilise alors 5000 spectateurs de moyenne pour les matches de hockey dès la première saison contre un millier de moins pour les rencontres du club de basket qui loge sous le même toit.

Le 7 décembre 1985, le journal L’Equipe titre : « Fantastique soirée à Bercy ». Le choc au sommet du championnat de la Nationale 1 entre Les Français Volants et Saint-Gervais (3-4) vient d’attirer 11 198 spectateurs. C’est le nombre de fans de hockey le plus élevé dans une patinoire de l’hexagone depuis la grande époque du Vel’d’Hiv !

On connait la suite. Malgré une équipe composée de nombreuses vedettes, le club des Français Volants tente en vain à plusieurs reprises de remporter la Coupe Magnus. Les entraîneurs se succèdent à la barre du club : Mike Fedorko, Paul Lang, Gaétan Clavet puis Walter Gikalov. Au mois de septembre 1988, le président des Français Volants, qui ne sait plus à quel saint se vouer, décide de nommer à ce poste le capitaine de son équipe André Peloffy.

Ce choix, effectué un peu par dépit, s’avère finalement très judicieux puisque l’attaquant international, contrairement à ses prédécesseurs, restera le coach parisien pendant trois saisons d’affilée. Cette fois la mayonnaise finit par prendre. Le club des Français Volants, qui plane depuis longtemps sur le championnat de France, réalise enfin son grand rêve en remportant le troisième titre de champion de son histoire, en battant Amiens dans la série finale. Ces années Bercy ont sans conteste été l’événement de la décennie 1980-1990.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires de la Synerglace Ligue Magnus