Actualités

15/09/2020 10:02

Naissance du Hockey Club de Paris

Premier club de hockey sur glace à avoir vu le jour en France, le Hockey Club de Paris a entraîné avec lui la naissance des premières compétitions sur le territoire national. Un club précurseur qui a accéléré le développement de sa discipline.

faits marquants_1896

Lucien Tignol crée le « Club des Patineurs de Paris » en 1896. Le hockey sur glace est laissé au second plan, au profit du patinage artistique, jugé beaucoup plus esthétique et élégant. Peu de temps après, un aristocrate, le Prince Charles de Sagan, arrière-petit-neveu de Talleyrand, crée le premier club français de hockey sur glace. Le Hockey Club de Paris est né. Mais les motivations de cet aristocrate ne sont pas forcément de faire progresser le hockey, mais plutôt de réunir autour de lui toute la haute bourgeoisie de la capitale. A la fin du XIXème siècle, peu de Parisiens peuvent se payer l’entrée de la patinoire. C’est pourquoi le HCP est exclusivement composé de fils de riches commerçants, de princes héritiers ou encore de grands ducs russes.

Le premier match officiel se déroule en 1898 à la patinoire « Pôle Nord » entre les « Patineurs » et une formation anglaise. Le HCP ne survit pas longtemps et disparaît le 29 janvier 1903. Cette même année voit l’ouverture du Palais des glaces à Lyon, qui permet la création du Sporting Club de Lyon. Immédiatement, des rencontres sont organisées entre les rhodaniens et les parisiens. Les Lyonnais remportent le premier titre de champion de France en 1907, avant que le Club des Patineurs de Paris ne prenne sa revanche l’année suivante. A cause du mauvais état de la patinoire lyonnaise, le Sporting disparaît assez vite. Club pionnier en hockey sur glace masculin, le CPP l’est aussi chez les féminines avec les premiers matches entre membres du club dès 1908.

En 1910 apparaît un nouveau concurrent chez les hommes : le Hockey Club Chamonix-Mont-Blanc. Le championnat de France est relancé en 1912, avec 3 victoires consécutives des Parisiens. Après la première guerre mondiale, le club de Paris change de nom : le CPP devient l’Ice Skating Club de Paris. La série de victoires continue malgré tout, avec les quatrième et cinquième titres d’affilée pour les joueurs de la capitale. Le club change une nouvelle fois de nom et devient le Club des Sports d’hiver de Paris. La domination du club de la capitale s’arrête lors de la saison 1922/1923, avec 7 succès consécutifs de Chamonix.

Le hockey sur glace devient vraiment populaire au début des années 30. La période du « Vél’d’Hiv » commence. Jeff Dickson, un promoteur sportif américain, profite de la concurrence entre le Stade Français et le Racing club de France pour les pousser à créer une équipe de hockey. Il se charge du recrutement des joueurs des deux équipes, en faisant signer des joueurs locaux mais aussi des Canadiens. Mais ces deux formations ne parviennent pas à rester très longtemps dans l’élite du hockey sur glace tricolore, car pas du tout homogènes. Ces deux clubs abandonnent le hockey en 1937. Les Français Volants leur ont succédé avec une certaine réussite, ayant remporté 4 titres de champion de France et une Coupe de France. Malgré une certaine instabilité au début du XXème siècle, les différents clubs de la capitale ont permis à Paris de rester une des villes les plus titrées en Ligue Magnus.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires de la Synerglace Ligue Magnus